DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mauvaise semaine pour le système bancaire britannique


Business Line

Mauvaise semaine pour le système bancaire britannique

Standard Chartered est accusé d’avoir dissimulé des transactions avec l’Iran, dont le montant global est évalué par le régulateur américain à plusieurs centaines de milliards de dollars. Le département des services financiers de New-York a déclaré de surcroît que Standard Charered avait enfreint les sanctions américaines contre Téhéran, et aidé des terroristes. La banque britannique, qui a vu dans la foulée son titre dévisser de plus de 25%, peut-elle perdre sa licence d’exploitation locale? D’autres banques britanniques sont-elles dans la ligne de mire des régulateurs financiers américains? Pour en parler, Angus Campbell, de Capital Spreads, sera avec nous.

Mais commençons avec l’Italie. La troisième économie de la zone euro s’enlyse dans la récession, la crise devient de plus en plus dure à contrôler pour le gouvernement. Le président du Conseil Mario Monti, dit attendre un soutien davantage moral que fiancier de la part de Berlin et de l’UE.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Business Line

Les banques centrales affolent les marchés