DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : bataille incertaine dans un quartier stratégique d'Alep

Vous lisez:

Syrie : bataille incertaine dans un quartier stratégique d'Alep

Taille du texte Aa Aa

Dans plusieurs rues du quartier de Salaheddine, porte d’entrée dans Alep, il ne reste que des ruines. La ville syrienne défigurée et surtout meurtrie par une bataille acharnée et incertaine qui aurait coûté la vie à 250 personnes en trois jours dans ce seul quartier. Les blindés de l’armée régulière auraient repris des positions des forces rebelles, à court de munitions.

Un habitant raconte que “tout lui est tombé sur la tête. Je suis venu pour voir si ma maison était détruite ou pas, c’est tout. J’espère que ça va se calmer et que tout va revenir à la normale et que le pays va revenir à la normale.”

Les rues désertées résonnaient seulement hier des tirs d’artillerie. Malgré la centaine de chars syriens qui seraient sationnés dans différents quartiers d’Alep, l’armée régulière semble privilégier pour l’heure ses pilonnages aériens.

A Marea, dans les environs de la métropole de trois millions d’habitants, les rebelles ont enterré deux des leurs tués au combat.

Sur le front diplomatique, Lakhdar Brahimi est pressenti pour devenir médiateur de l’ONU et de la Ligue arabe après la démission de Kofi Annan la semaine dernière. C’est un diplomate algérien qui a déjà mené des missions délicates en Afghanistan notamment.