DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crise syrienne: le président iranien se rend au sommet de l'OCI


Syrie

Crise syrienne: le président iranien se rend au sommet de l'OCI

Le président iranien va assister au sommet de l’Organisation de la conférence islamique, qui se tient à partir de ce mardi en Arabie Saoudite. Une conférence où il sera évidemment question de la crise syrienne. Les pays musulmans sont divisés: les uns soutiennent les insurgés, les autres, dont l’Iran, appuient le président Bachar Al-Assad. “Nous espérons qu’avec la grâce de Dieu, cette réunion se déroulera dans un climat d’empathie”, a commenté le président iranien qui souhaite que ce sommet permette “aux ennemis d’apaiser leur haine”.

Autre action diplomatique, celle de la Chine qui va recevoir un émissaire du gouvernement syrien. Pékin envisage également d’accueillir des membres de l’opposition syrienne, afin de tenter de rapprocher les positions.

Sur le terrain, les violences se poursuivent, dans plusieurs villes du pays, et notamment à Alep. Le chef de la mission d’observation des Nations Unies s’est fendu d’une déclaration ce lundi. “Il est clair que les violences s’accroissent dans de
nombreuses parties de la Syrie”, a constaté le général sénégalais Babacar Gaye. “L’usage généralisé d’armes lourdes par le gouvernement et les attaques ciblées par l’opposition dans les centres urbains font payer un lourd tribut aux civils innocents”, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, un avion de combat de l’armée s’est écrasé ce lundi dans l’est du pays. Les autorités parlent d’un problème technique. Vidéo à l’appui, les insurgés assurent avoir abattu l’avion. Si tel est le cas, cela signifie que les rebelles disposent désormais de missiles sol-air.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les Egyptiens saluent la décision de Morsi