DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etats-Unis: Obama dénonce les positions ultra-libérales du colistier républicain


Etats-Unis

Etats-Unis: Obama dénonce les positions ultra-libérales du colistier républicain

Aux Etats-Unis, Barack Obama n’a pas tardé à réagir à la désignation de Paul Ryan comme colistier de Mitt Romney pour la présidentielle de novembre. Paul Ryan, personnalité conservatrice, connu pour ses prises de position ultra-libérales. Il est notamment l’auteur d’un contre-budget présenté par les Républicains. Le président candidat y a fait référence lors d’un déplacement ce dimanche à Chicago.

“Les républicains ont déjà essayé de nous vendre ces formules magiques censées bénéficier à tous, a affirmé Barack Obama. Et ça n’a pas marché ! Leur programme ne va pas réduire les déficits, il ne va pas créer des emplois, il ne va pas bénéficier à la classe moyenne, il ne pas va pas faire avancer notre économie”.

Paul Ryan, 42 ans, élu du Wisconsin, pourrait séduire l‘électorat de droite, qui jusque-là considérait Mitt Romney comme trop insipide. Le ticket Romney-Ryan devrait donc multiplier les attaques contre l’administration Obama accusée de dilapider l’argent public. “M. le président, a lancé Mitt Romney, sortez votre campagne des caniveaux. Il est temps de parler des vrais problèmes des Américains. Les gens font face à de grandes difficultés. Ils veulent savoir si l’Amérique va se relever et retrouver son leadership”.

Mitt Romney et Paul Ryan ont entamé une tournée en bus dans quatre Etats présentés comme cruciaux : la Virginie, la Caroline du nord, la Floride et l’Ohio. Les républicains organiseront leur convention à la fin du mois en Floride. Le scrutin présidentiel aura lieu le 6 novembre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Bilan du week-end en Syrie: combats à Alep, préparatifs d'un sommet de l'OCI