DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Privilégier l'écologie ou l'emploi: le dilemne du gouvernement italien

Vous lisez:

Privilégier l'écologie ou l'emploi: le dilemne du gouvernement italien

Taille du texte Aa Aa

Le gouvernement italien compte déposer un recours devant la cour constitutionnelle pour essayer de sauver l’usine Ilva. Cette usine située à Tarente dans le sud du pays est menacée de fermeture, car elle est jugée trop polluante. Mais voilà : 20 000 emplois sont en jeu. C’est la plus grande aciérie d’Europe.

Le Premier ministre plaide la défense de l’industrie italienne. Il va envoyer trois ministres sur place. A charge pour eux de développer des arguments juridiques. En effet, le dossier relève avant tout, de la justice, depuis qu’un magistrat a décidé de mettre une partie du site industriel sous séquestre. Motif : l’usine rejette trop de produits polluants, ce qui constitue un danger pour l’environnement mais aussi pour la santé des salariés. Alors, que faire : privilégier l‘écologie ou l’emploi ?

Les salariés de l’usine s’inquiètent pour leur avenir. “Malheureusement, dit l’un d’eux, on n’est que de simples ouvriers. Ce qui compte, c’est notre emploi. Mais je ne sais pas si maintenant, on peut encore faire grand chose”. Un peu plus loin, un autre salarié ajoute : “pour le moment, personne ne nous a dit si l’usine allait fermer, alors, on attend”.

Les syndicats, eux, se mobilisent. Le 2 août dernier, ils ont organisé une grande marche à Tarente pour réclamer le maintien des emplois.
A cette occasion, un des salariés de l’usine avait même déclaré “(préférer) mourir d’un cancer que de mourir de faim”.