DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : le bras de fer de Morsi, entre mise en scène et prise de pouvoir


Egypte

Egypte : le bras de fer de Morsi, entre mise en scène et prise de pouvoir

En Egypte la mise à l‘écart du maréchal Tantaoui et sa prise en main des institutions ne manquent pas de susciter de nombreuses réactions.
Tandis que les uns applaudissent un bras de fer gagnant pour Morsi contre les militaires, les autres dénoncent une mise en scène concertée, destinée à faire sortir sans accroc Tantaoui, l’homme fort de la transition post-Moubarak.

Ainsi Mohamed Mujahed Al-Zayaat vice président du centre national des études sur le Moyen-Orient :
“C’est la fin pour le rôle joué par le maréchal Tantaoui et les chefs militaires. Mais je pense qu’il y a eu un accord ces derniers jours. Le choix du général Al-Sisi a été fait, je pense sur une recommendation pour affirmer l’armée dans son rôle d’insitution principalement parce qu’il était chef de cabinet de Tantaoui pendant de nombreuses années”.

Le président égyptien Mohamed Morsi apparaissait désormais en position de force après avoir écarté le puissant ministre de la Défense et chef de l’armée, le maréchal Hussein Tantaoui, et annulé les larges prérogatives politiques dont bénéficiaient les militaires

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pas de trêve dans les incendies en Espagne