DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : les passagers de Windjet perdent patience

Vous lisez:

Italie : les passagers de Windjet perdent patience

Taille du texte Aa Aa

Grogne ou abattement ne font qu’augmenter dans les aéroports de Sicile. Des centaines de passagers de la compagnie à bas coût Windjet, Italiens comme étrangers, se sentent abandonnés en pleine saison estivale. Les vols, suspendus depuis 48 heures, devraient être assurés par d’autres compagnies ce mardi, mais au prix fort. “Nous avons payé 424 euros pour deux adultes et deux enfants, dit une passagère, et maintenant, nous devons payer un extra de 339 euros”. “La situation est dramatique, réagit un autre passager. Je suis ici depuis plus de 24 heures, et je dois prendre un avion pour Florence afin de retourner au travail. Mes vacances se terminent”.

La compagnie sicilienne Windjet était proche de la faillite. Le couperet est tombé quand son rachat par Alitalia a échoué. “Je suis dans l’aéroport de Catane, s’est inquiété lundi le maire de la ville par téléphone, et ici, c’est la guerre. Les passagers sont furieux !”. “Nous sommes prêts à assurer notre travail, même gratuitement, s’est avancé un pilote, pour garantir les vols”. 500 à 800 emplois sont menacés si la compagnie sicilienne ferme boutique. Le ministre italien du Développement économique doit discuter aujourd’hui avec les dirigeants de Windjet et d’Alitalia.