DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Megaupload, le retour?


Nouvelle-Zélande

Megaupload, le retour?

Info ou intox? Kim Schmitz alias “Kim Dotcom” promet une version “indestructible” de son site qui a été fermé en janvier, Megaupload. L’homme d’affaires allemand est assigné à résidence en Nouvelle-Zélande. Les Etats-Unis, qui veulent le juger, l’accusent de violation de droits d’auteurs.

La justice néo-zélandais a convoqué une audience au 25 mars 2013 pour l’examen de la demande d’extradition des Etats-Unis.

Créé en 2005 et installé à Hong Kong, le site Megaupload affirmait rassembler chaque jour 50 millions d’utilisateurs. Il aurait entraîné une perte d’environ 408 millions d’euros pour l’industrie du divertissement.

Certains estiment qu’un projet de Kim Dotcom qui vit dans cette propriété à Auckland serait à l’origine de la fermeture de Megaupload: le projet Megabox, une boutique de musique en ligne contournant les maisons de disques et offrant 90% des droits aux artistes.

“Megabox arrive cette année”, a promis Kim Dotcom qui n’a pas précisé son financement ni celui de la version “indestructible” de Megaupload. La plupart de ses avoirs ont été gelés par la justice néo-zélandaise. Et ses comptes bancaires ont été saisis.

Avec AFP

Prochain article

monde

Australie: le couperet est tombé pour les cigarettiers