DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Pussy Riot : la police russe disperse des manifestants


Russie

Pussy Riot : la police russe disperse des manifestants

“Heureux les miséricordieux”, c’est cette référence – pourtant biblique – qu‘étaient symboliquement venus arborer ces manifestants sur les marches de la cathédrale orthodoxe du Christ-Sauveur de Moscou, en ce 15 août.

Cagoulés, comme les trois chanteuses du groupe Pussy Riot auxquelles ils étaient venus apporter leur soutien. Une présence qui n’a pas du tout été du goût des agents de sécurité qui les ont rapidement dispersés, quitte à y mettre la manière. 4 d’entre eux ont été conduits dans un poste de police.

Vendredi, le tribunal rendra son verdict dans le procès des 3 chanteuses poursuivies pour vandalisme motivé par la haine religieuse. Leur crime : avoir entonné une “prière punk” appelant la Vierge Marie à “chasser Poutine” du pouvoir.

Un délit pour lequel elles encourent une peine de trois ans de prison.

Farouk Atig, euronews.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le tango retrouve ses quartiers à Buenos Aires