DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Afrique du Sud : 3000 mineurs en grèves sur fond de lutte intersyndicale meurtrière


Afrique du Sud

Afrique du Sud : 3000 mineurs en grèves sur fond de lutte intersyndicale meurtrière

La mine de Marikana en Afrique du Sud. Près de 3.000 hommes sont rassemblés sur une colline près du site, la plupart armés de bâtons, de barres de fer ou de machettes.

Pendant sept heures, la police et les représentants de Lonmin, la société qui exploite cette mine de platine ont négocié avec les grévistes, qui réclament d’importantes augmentations de salaire, sans résultats.

La majorité de ces grévistes vivent dans des taudis accolés à la mine, sans eau courante. Ils touchent l‘équivalent de 400 euros par mois.

La grève sauvage s’est déclarée vendredi sur fond d’une meurtrière lutte intersyndicale entre l’Amcu un petit syndicat qui a appelé à la grève et la Num puissante organisation syndicale.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le conflit syrien exacerbe les tensions au Liban