DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Julian Assange : le ton monte entre le Royaume-Uni et l'Equateur

Vous lisez:

Julian Assange : le ton monte entre le Royaume-Uni et l'Equateur

Taille du texte Aa Aa

Le Royaume-Uni va-t-il envoyer ses forces armées contre l’ambassade d’Equateur à Londres ? La question est posée après que les Britanniques ont fait planer cette menace. Au coeur de la crise diplomatique Julian Assange. Le fondateur de wikileaks a trouvé refuge depuis deux mois dans la représentation diplomatique d’un pays qui a répondu par la voix de son ministre des affaires étrangères, Ricardo Patino :

“Aujourd’hui nous avons reçu de la part du Royaume-Uni la menace express et par écrit du fait qu’il pourrait mener un assaut contre notre ambassade à Londres si l’Equateur ne livre pas Julian Assange. Nous voulons indiquer clairement que nous ne sommes pas une colonie britannique et que l‘ère des colonies est révolue”.

Julian Assange est accusé par la justice suédoise de viol et d’agression sexuelle. Depuis le 19 juin, il est réfugié à l’ambassade d’Equateur à Londres pour éviter son extradition vers la Suède.

Le fondateur de WikiLeaks dit redouter d‘être transféré dans un second temps aux Etats-Unis pour y répondre d’espionnage après la divulgation par son site de 250.000 télégrammes diplomatiques américains.

L’Equateur doit aujourd’hui même annoncer s’il accorde ou non l’asile politique à Julian Assange.