DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La police sud-africaine tire sur des mineurs en grève, plusieurs morts


Afrique du Sud

La police sud-africaine tire sur des mineurs en grève, plusieurs morts

Attention, ces images peuvent choquer : cela se passe en Afrique du sud. Pour disperser une manifestation de mineurs, la police a ouvert le feu. Il y aurait une douzaine de morts, selon des sources sur place. La police n’a pas encore donné de bilan.

Les forces de l’ordre s‘étaient déployées afin de disperser un rassemblement d’ouvriers en grève. Certains étaient armés de barres de fer et de machettes. Ils s‘étaient regroupés ce jeudi matin, à l’extérieur de la mine.

Ce drame aggrave un peu plus les tensions autour de la mine de Marikana dans le nord-ouest du pays. Depuis une semaine, certains ouvriers de cette mine de platine observent une grève. Ils réclament une augmentation de salaires. Jusque-là, les négociations avec la direction de la mine n’ont rien donné. Les grévistes sont appuyés par un petit syndicat. Or, le principal groupement de mineurs d’Afrique du sud ne soutient pas ce mouvement. En toile de fond, il y a donc une lutte d’influence entre syndicats. Cette rivalité a dégénéré en affrontements dimanche dernier, faisant une dizaine de morts.

En janvier dernier, trois personnes avaient été tuées lors d’affrontements similaires dans une autre mine de platine. Le site avait dû être fermé pendant plusieurs semaines. A l‘époque, on parlait déjà de la lutte de pouvoir entre les deux syndicats.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L’admiration pour le King intacte 35 ans après sa mort