DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Afrique du Sud : confrontation sanglante entre mineurs en grève et policiers


Afrique du Sud

Afrique du Sud : confrontation sanglante entre mineurs en grève et policiers

Des policiers tirent sur des mineurs en grève. La scène s’est passée en Afrique du Sud, à Marikana, devant une mine de platine située au nord-est de Johannesbourg. Les autorités n’ont pas donné de bilan officiel des victimes, mais selon le syndicat des mineurs, au moins 36 personnes ont été tuées lorsque la police a ouvert le feu. Les policiers avaient indiqué dans un premier temps n’avoir tiré que des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc.
 
Depuis près d’une semaine, la mine est le théâtre d’un violent conflit social qui a déjà fait dix morts dimanche dernier, suite à des affrontements entre les membres de deux syndicats. Les mineurs de Marikana réclament d’importantes augmentations de salaires; ils s‘étaient à nouveau réunis jeudi devant la mine, armés de gourdins, de barres de fer et de machettes. Ces hommes vivent dans des taudis à côté de la mine, et ne touchent que 400 euros environ par mois. Ils demandent que leur salaire soit triplé, et certains se disaient donc prêts à mourir pour y parvenir.

Prochain article

monde

Le Gabon, sous tension, célèbre son indépendance