DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Trois membres de Pussy Riot condamnées à deux ans de prison


Russie

Trois membres de Pussy Riot condamnées à deux ans de prison

Le verdict est tombé : les trois jeunes femmes du groupe punk russe Pussy Riot ont été condamnées vendredi, à deux ans de prison chacune, a annoncé la juge Marina Syrova.

Un peu plus tôt vendredi Nadejda Tolokonnikova, Ekaterina Samoutsevitch et Marina Aliokhina ont été jugées coupables de vandalisme motivé par la haine religieuse.

Elles étaient poursuivies pour avoir chanté un simulacre de prière hostile à Vladimir Poutine en février dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou.

Les trois jeunes femmes ont déjà reçus le soutien de milliers de personnes à travers le monde, mais aussi de Madonna, Yoko Ono et désormais de Paul McCartney.

En Russie, les avis sont partagés, même au sein de l’Eglise orthodoxe :

“C‘était une performance indigne, mais cela n’a fait de mal à personne”, estime ce croyant. “Tout cela, c’est monté de toutes pièces pour détourner l’attention des gens de la situation politique compliquée du pays”.

Pour cette femme en revanche, les Pussy Riot doivent “répondre de leurs actes” devant la justice et “être punies”. Elles doivent “payer pour leur acte diabolique. Je crois que c‘était diabolique”, renchérit-elle.

Une journée mondiale de soutien aux Pussy Riot doit avoir lieu ce vendredi. Il y a deux jours, un groupe s‘était retrouvé devant la cathédrale de Moscou pour leur apporter son soutien. Plusieurs personnes auraient été arrêtées.

Quant à la juge chargée du procès, elle a été placée sous protection de l’Etat après avoir reçu des menaces.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Afrique du Sud : confrontation sanglante entre mineurs en grève et policiers