DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La condamnation de Pussy Riot suscite une émotion internationale


Russie

La condamnation de Pussy Riot suscite une émotion internationale

Pussy Riot, petit groupe russe de musique punk, s’est fait un nom au niveau international, mais à quel prix ! Ses trois jeunes chanteuses ont été condamnées vendredi à deux ans de camp de travail par un tribunal de Moscou. Ce verdict a déclenché des manifestations dans le monde entier.

“C’est vraiment affreux pour ces filles, réagit un Russe qui habite New York depuis vingt ans. Ce qui s’est passé, et va continuer, c’est comme l’inquisition !” A travers l’Europe, des centaines de sympathisants ont également apporté leur soutien aux jeunes femmes russes, à Berlin, à Paris, à Londres ou Bruxelles. Et plus à l’est, à Prague, à Kiev ou Varsovie.

Nadejda, Maria et Ekaterina, âgées de 22 à 30 ans, ont été jugées coupables de vandalisme motivé par la haine religieuse. “Je suis ému, dévasté par un si cruel verdict, a témoigné le père de Ekaterina. Je me préparais à cela, mais j’avais toujours l’espoir qu’on suspende la sentence. C’est horrible !” Les condamnées voulaient surtout dénoncer les liens étroits entre l’Eglise orthodoxe et le pouvoir de Vladimir Poutine. L’Eglise a finalement demandé à l’Etat de faire preuve de “miséricorde” à l‘égard des jeunes femmes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : mission impossible confiée à un nouveau médiateur, Lakhdar Brahimi