DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : mission impossible confiée à un nouveau médiateur, Lakhdar Brahimi

Vous lisez:

Syrie : mission impossible confiée à un nouveau médiateur, Lakhdar Brahimi

Taille du texte Aa Aa

La diplomatie n’est pas tout à fait morte en Syrie.
L’ONU, dans un dernier sursaut, vient de nommer l’Algérien Lakhdar Brahimi médiateur dans le conflit syrien. Cet ancien chef de la diplomatie algérienne, âgé de 78 ans, reprend le flambeau qu’avait éteint Kofi Annan le 2 août dernier. Il s’attend à d‘énormes difficultés pour faire s’entendre les grandes puissances. La Chine, qui a mis plusieurs fois son veto à des résolutions de l’ONU contre le régime syrien, a toutefois promis son soutien au nouveau médiateur Lakhdar Brahimi.

Depuis des mois, les observateurs de l’ONU n’arrivent pas à faire appliquer un cessez-le-feu sur le terrain, et cela risque de ne pas arriver de sitôt. Dans la ville stratégique d’Alep, les combats ne baissent pas d’intensité. Depuis un mois, l’Armée syrienne libre s’accroche, mais les troupes loyales à Bachar al-Assad emploient désormais leur puissance de feu aérienne pour anéantir les rebelles. Sur le plan politique, le régime s‘émiette. Le vice-président syrien aurait à son tour fui Damas. Il serait déjà arrivé en Jordanie.