DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bataille territoriale en mer de Chine

Vous lisez:

Bataille territoriale en mer de Chine

Taille du texte Aa Aa

Ils sont partis à leur tour à l’abordage des iles Senkaku. Ces militants nationalistes japonais ont débarqué, ce dimanche matin, sur l‘île principale de cet archipel administré par le Japon, mais revendiqué par la Chine et Taïwan.

Une manière de réaffirmer la souveraineté nippone, après une action similaire menée par des activistes chinois cette semaine. 150 personnes ont quitté le sud du Japon hier soir pour mener à bien cette opération.

“Après l’action des activistes chinois, nous faisons passer le message aussi bien à la Chine qu‘à nos compatriotes japonais que les Senkaku nous appartiennent”, explique Toshio Tamogami, le leader du groupe “En Avant le Japon !”

Les îles Senkaku, appelées Diaoyu par la Chine, sont situées à 200 km des côtes de Taiwan, en mer de Chine méridoniale.

L’archipel est inhabité mais ses eaux très poissonneuses représentent un véritable enjeu économique, d’autant que les fonds marins de la zone pourraient receler des hydrocarbures.

Mercredi, des militants chinois avaient débarqué sur l’une de ces îles pour planter les drapeaux de la Chine et de Taiwan. Ils ont été arrêtés par les autorités japonaises et expulsés.

Le Japon est également en plein conflit territorial avec la Corée du sud à propos d’un autre archipel, situé en mer du Japon.