DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Syrie abandonnée par les Casques bleus

Vous lisez:

La Syrie abandonnée par les Casques bleus

Taille du texte Aa Aa

Les observateurs de l’ONU en Syrie ressentent beaucoup de frustration. Ce lundi, la centaine de Casques bleus encore sur le terrain auront quitté le pays. Leur mandat officiel a expiré, mais ils ont le sentiment de ne pas avoir pu accomplir leur mission. Le cessez-le-feu n’a jamais été respecté, et n’est pas prêt de l‘être.

Même la fin du ramadan n’y fait rien. La bataille d’Alep fait toujours rage. Dans cette ville stratégique, connaître les mouvements de l’armée syrienne est extrêmement précieux pour les insurgés. Selon le journal Sunday Times, les services secrets britanniques auraient fourni ce genre d’informations à la rébellion. La tradition de l’Aïd a été difficile à respecter en Syrie. Peu de morts ont pu recevoir des fleurs, n’ayant parfois même pas de tombe. Dans le village de Sarja, dans la province d’Idleb, les familles ont au moins pu se réunir dans le cimetière. Plus aucun soldat ne s’y trouve, ils ont été chassés par les rebelles.