DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Apple n'est pas encore la capitalisation boursière la plus haute de l'histoire


entreprises

Apple n'est pas encore la capitalisation boursière la plus haute de l'histoire

Le record que le groupe à la pomme vient de battre en termes de capitalisation boursière devrait – selon certains analystes – renforcer le sentiment positif envers l’action et l’ascension mirobolante du titre, qui a déjà progressé de près de 60% depuis le début de l’année ne devrait pas faiblir.

Lundi soir Apple a atteint la valeur de 623 milliards de dollars de capitalisation boursière dépassant de peu le précédent record établi en 1999 par Microsoft (621 milliards). Mais ajusté de l’inflation, c’est le groupe fondé par Bill Gates qui reste de loin en tête avec une valeur en dollars constants de 853 milliards. Aujourd’hui le groupe de Redmond vaut à peine 260 milliards de dollars. Les temps changent. En 1997 c’est Microsoft qui avait renfloué le groupe à la pomme proche de l’agonie.

“Il y a quinze ans, ils étaient presque en faillite explique notre analyste Oliver Roth de Close Brothers Seydler Bank. Et puis Steve Jobs est arrivé et a fait d’Apple ce qu’il est aujourd’hui. Il y a eu quelques inquiétudes à propos de son successeur Tim Cook. Et on doit encore attendre pour savoir si elles sont avérées parce qu’Apple tourne toujours grâce aux idées de Steve Jobs et de son fantôme”.

On en saura un peu plus le 12 septembre prochain date à laquelle Apple devrait présenter l’iPhone 5. Mais à moins d’une forte déconvenue vis-à-vis de son public, la capitalisation boursière d’Apple devrait battre un jour le record de Microsoft, même ajusté de l’inflation.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Manchester United : George Soros possède 2% du capital