DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Barack Obama lance un avertissement à Bachar al-Assad


Syrie

Barack Obama lance un avertissement à Bachar al-Assad

Les uns haussent le ton, les autres persistent et signent. Washington a lancé un avertissement très net lundi contre le président syrien Bachar al-Assad. L’hôte de la Maison Blanche Barack Obama a sous-entendu qu’une intervention militaire en Syrie n‘était pas totalement exclue.

“Nous l’avons dit clairement au régime d’Assad mais aussi aux autres acteurs sur le terrain : la ligne rouge pour nous, c’est le déplacement ou l’utilisation des armes chimiques. Cela changerait mes calculs, cela changerait l‘équation”, a déclaré le président américain.

Barack Obama a déclaré que le risque d’un recours aux armes chimiques préoccupait aussi les alliés de Washington dans la région.

De son côté, le chef de la diplomatie russe Serguei Lavrov a réitéré sa position plus modérée.

“Nous croyons encore que si toutes les parties impliquées dans le conflit syrien approuvent l’accord signé à Genève en juin, alors cela arrêtera la violence et nous pourrions commencer une négociation sur la façon dont un gouvernement provisoire peut être mis en place dans le pays. Nous irions alors vers une solution qui pourrait sauver de nombreuses vies” a indiqué le ministre russe des Affaires étrangères.

Enfin, le nouveau médiateur de la l’ONU et de la Ligue arabe Lakhdar Brahimi a été reçu à Paris par le président François Hollande qui continue de plaider pour un départ rapide de Bachar al-Assad.

Prochain article

monde

Attentat sanglant en Turquie