DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espagne : hilarité et désespoir après la restauration ratée d'une peinture du Christ

Vous lisez:

Espagne : hilarité et désespoir après la restauration ratée d'une peinture du Christ

Taille du texte Aa Aa

Restaurer une oeuvre ne s’improvise pas. La preuve: l’Ecce homo datant du XIXème qui ornait l‘église de Borja près de Saragosse et qui a été déformé par une octogénaire remplie de bonnes intentions. Elle souhaitait restaurer l’image du Christ usée par le temps.

La peinture d’Elias Garcia Martinez est méconnaissable. Les uns crient au carnage. Des médias espagnols ont même parlé de “travail de cochon”.

L’octogénaire Cecilia Gimenez est consciente du désastre. “Le curé le savait. Le curé le savait. Le prêtre d’ici le savait, répète-t-elle. Je l’ai fait parce qu’il m’a demandé de le faire. (…) Tous ceux qui venaient à l‘église me voyaient. Je n’ai pas essayé de me cacher”.

La peinture avait été offerte à la municipalité de Borja par l’artiste. C’est grâce à l’inventaire des oeuvres de l‘église que ces dégâts ont été dévoilés sur internet.
La petite fille du peintre, Teresa Garcia, déplore que l’octogénaire ait touché au visage du Christ et qu’elle ne se soit pas contentée de s’occuper de la tunique. “Le problème est survenu quand elle a commencé à faire la tête. Là clairement, elle a détruit la peinture”.

Les dégâts sont irréparables, selon la famille du peintre. Les autorités locales ont contacté des restaurateurs professionnels dans l’espoir de sauver ce qui peut l‘être.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. La restauration ratée a inspiré nombre d’internautes. Les uns transformant le Christ en panthère rose, Michael Jackson, Russell Crowe et autres stars.