DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etats-Unis : Todd Akin s'excuse mais reste candidat


Etats-Unis

Etats-Unis : Todd Akin s'excuse mais reste candidat

“Le viol est un acte diabolique. J’ai utilisé les mauvais mots de la mauvaise façon et, pour cela, je présente mes excuses”, explique Todd Akin dans une vidéo.

L‘élu républicain du Missouri est “désolé” mais il n’a pas l’intention pour autant de retirer sa candidature au Sénat.

Todd Akin a provoqué un tollé aux Etats-Unis en affirmant qu’une femme victime d’un «véritable viol» tombait rarement enceinte.

Le candidat à la Maison Blanche Mitt Romney est monté en première ligne et lui a demandé de se désister. En vain. Les républicains craignent que ce scandale ne les empêche de récupérer la majorité au Sénat à l’automne prochain et le cas Akin divise l’opinion.

“Il faut faire attention aux mots que l’on choisit de prononcer parce que certains mots sont lourds de sens”, dit Tom Kennedy, un citoyen du Missouri. “Akin s’est tiré une balle dans le pied. Alors il est temps qu’il se retire et qu’il laisse sa place à un autre. Ce qu’il a fait est irréparable”.

“Il a fait une erreur. Il a reconnu qu’il avait fait une erreur donc ça me va. Il doit rester dans la course”, rétorque Tyson Funk, un électeur du Missouri.

L‘élu ultraconservateur est connu pour son opposition à l’avortement, y compris en cas de viol. Le parti républicain vient de lui retirer 4 millions d’euros de fonds de campagne.
Mais l’embarrassant Todd Akin reste en lice.

Prochain article

monde

L'avenir de l'Ethiopie en question après le décès de son Premier ministre