DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'avenir de l'Ethiopie en question après le décès de son Premier ministre

Vous lisez:

L'avenir de l'Ethiopie en question après le décès de son Premier ministre

Taille du texte Aa Aa

Le corps du Premier ministre éthiopien Meles Zenawi décédé dans la nuit de lundi à mardi à Bruxelles a été rapatrié par avion hier soir à Addis Abeba. Des milliers de personnes attendaient la dépouille. Un deuil national a été décrété pour une période indéterminée.

Une question taraude à présent les esprits dans la classe politique du pays et les chancelleries africaines et occidentales : que va devenir le pays sans cet homme fort qui avait su se rendre incontournable sur le continent ?
L’Ethiopie faisait figure de pays stable dans une région en proie aux mouvements islamistes en Somalie ou en Erythrée.

“C‘était un grand chef, il avait encore plein de chantiers qu’il n’a pas eu le temps de mener à bien, déclare un Ethiopien. En termes de démocratie, il avait aussi commencé un travail qu’il n’a pas fini. Ses qualités sont incomparables. Je suis vraiment dévasté.”

Certaines ONG pointent toutefois du doigt son sombre bilan en matière de droits de l’homme et de respect des libertés de la presse. Elles l’accusent aussi d’avoir truqué plusieurs élections.