DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Russie veut dynamiser son économie en adhérant à l'OMC


économie

La Russie veut dynamiser son économie en adhérant à l'OMC

La Russie est devenue mercredi le 156ème membre de l’OMC, l’Organisation mondiale du commerce après 18 ans de négociations compliquées. Cette adhésion à l’OMC, Moscou la voit comme un moyen de moderniser son économie même si le prix social à payer risque d‘être élevé. Les taxes à l’importation en Russie vont baisser en moyenne de 9,5% actuellement à 6% d’ici 2015.

“L’adhésion de la Russie à l’OMC c’est vraiment un signal positif pour tous les investisseurs occidentaux qui veulent être présents dans l‘économie russe. Dmitri Sredin, un des dirigeants de la banque russe Sberbank ajoute : nous nous attendons à ce que cette adhésion génère une croissance économique de moyen et long terme pour la Russie.”

Le Président de l’OMC Pascal Lamy a rappelé mercredi le potentiel de transformation de l‘économie russe qui n’est pas assez diversifiée et qui manque cruellement de produits compétitifs.

“Aujourd’hui la Russie rejoint le système commercial mondial avec une structure à l’exportation qui est toujours lourdement concentrée sur les combustibles et les minerais qui représentent deux-tiers des exportations russes. Cette adhésion doit être une importante contribution à la future diversification de ses exportations”.

Mais le chemin est long et l’abaissement progressif des taxes à l’importation rendant les produits étrangers plus compétitifs favorisera dans un premier temps la concentration qui sera fatale à de nombreuses entreprises dans l’industrie comme dans l’agriculture.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Japon : le yen fort et la crise en Europe font plonger les exportations