DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mars : premier déplacement pour le robot Curiosity

Vous lisez:

Mars : premier déplacement pour le robot Curiosity

Taille du texte Aa Aa

Après avoir fait bouger ses roues la veille, le robot Curiosity a effectué son premier déplacement sur Mars depuis son arrivée dans le cratère de Gale.

L’engin envoyé par l’Agence spatiale américaine (NASA) a atterri le 6 août afin d’examiner si la vie a pu être possible sur la “planète rouge”. Depuis, ce robot d’une tonne est resté immobile sur ses six roues.

Hier, il a avancé d’environ quatre mètres vers l’avant, avant d’effectuer un virage à 120° et de reculer de quelques mètres. “Cela place le robot à environ six mètres de l’endroit où il a atterri il y a seize jours”, a précisé la Nasa.

L’essentiel de ce parcours de seize minutes a été consacré à la prise de photographies par le robot. L’une d’elles montre clairement les traces de ses roues sur le sol martien, et les marques circulaires laissées par les rétrofusées de la “grue aérienne” qui l’a déposé.

C’est un soulagement pour toute l‘équipe du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la Nasa. Car l’appareil à 2,5 milliards de dollars, qui embarque avec lui une dizaine d’outils sophistiqués destinés à détecter d‘éventuels indices de vie sur la planète, n’aurait été que d’une très faible utilité s’il n’avait pu se déplacer.

“Ce ne pouvait pas être plus important. Nous avons construit un robot, donc tant que ce robot ne se déplace pas, nous n’avons rien accompli”, a commenté Pete Theisinger, responsable du projet.

Curiosity devrait effectuer un déplacement plus long dans environ une semaine et se rendre à un endroit où se côtoient trois types de terrains différents.

“Le sol est ferme, bon pour les déplacements”, a jugé Matt Heverly, principal programmateur du robot. “Nous devrions pouvoir effectuer une navigation sans problèmes”. Le robot procédera à de nombreux tests de ses différents instruments, et notamment de son bras articulé qui doit lui permettre de prélever des échantillons de sol martien afin de les analyser.

Avec AFP.

Cette photo prise par le robot Curiosity n’est pas complète. Les images envoyées depuis Mars prennent deux jours pour arriver jusqu‘à la Terre.