DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : Merkel n'ouvre pas la voie à plus de temps pour Athènes

Vous lisez:

Grèce : Merkel n'ouvre pas la voie à plus de temps pour Athènes

Taille du texte Aa Aa

Deux ans supplémentaires. C’est ce que le Premier ministre grec Antonis Samaras est venu demander à la chancelière allemande aujourd’hui à Berlin. Angela Merkel n’a pas ouvert la voie à plus de souplesse sur la mise en oeuvre du plan d’austérité imposé à Athènes. Elle attend le rapport de la troïka en septembre et réaffirme la place d’Athènes au sein de la zone euro.

“Je veux que la Grèce reste membre dans la zone euro”, a déclaré Angela Merkel. “Cette volonté, c’est la base même de toutes les discussions et de toutes les négociations que je mène. Parce qu’il est certain que l’euro n’est pas qu’une monnaie. L’euro, c’est la réalisation irréversible d’une Europe unie. C’est pourquoi une volonté commune de résoudre cette crise est nécessaire”.

La chancelière allemande s’est dit certaine que le gouvernement d’Antonis Samaras faisait tout pour sortir de la crise. Elle a salué un “nouveau départ” dans la relation entre Berlin et Athènes.