DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Samsung a copié Apple qui a copié Samsung

Vous lisez:

Samsung a copié Apple qui a copié Samsung

Taille du texte Aa Aa

Samsung et Apple ont été renvoyés dos à dos par la justice coréenne. Un tribunal de Séoul a reconnu aujourd’hui les deux leaders mondiaux de la téléphonie coupables de violation de brevets.

Samsung est condamné à payer une amende de 28 000 euros à Apple, qui lui, doit verser 18 000 euros au Coréen. Evidemment ce n’est pas grand-chose pour ces deux géants mais léger avantage tout de même pour la marque à la pomme.

“Pour ce procès, l’amende maximale s‘élevait seulement à 70 000 euros. C’est très peu pour Samsung mais c’est mauvais pour son image de marque”, explique Jung Dong-Joon, un avocat coréen spécialiste des brevets. “A l‘étranger, les consommateurs vont se dire que Samsung est condamné dans son propre pays”.

Le vrai procès, celui où se jouent des milliards d’euros, se tient en Californie. Le jury est entré en délibérations mercredi au terme de 10 jours d’audience. Une bataille judiciaire vue d’un mauvais oeil par les consommateurs.

“Les clients de Samsung et Apple sont les grands perdants de ce procès”, analyse Robin Feldman, professeur à l’Université de Californie. “Ils perdent en matière de choix, d’innovations et de prix. Ce que ces deux entreprises dépensent en frais de justice devrait être investi dans l’innovation, au bénéfice du consommateur”.

Les enjeux de ce procès sont gigantesques. Apple réclame à Samsung près de 2,2 milliards d’euros. Le Coréen réclame pour sa part plus de 330 millions d’euros. Le verdict est attendu dans les jours qui viennent.