DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afrique du sud : reprise partielle du travail dans la mine de Marikana

Vous lisez:

Afrique du sud : reprise partielle du travail dans la mine de Marikana

Afrique du sud : reprise partielle du travail dans la mine de Marikana
Taille du texte Aa Aa

Les funérailles des mineurs sud-africains tués le 16 août dernier par des tirs de policiers, ont débuté ce samedi.

Trois d’entre eux ont été inhumés. L’un à Marikana, la petite ville minière située au nord du pays, et les deux autres dans la province du Cap.

Alors que les funérailles vont se poursuivre dans la semaine, le travail a repris au puit de Marikana.
L’exploitant de cette mine de platine, Lonmin le 3ème producteur mondial de ce métal rare, a annoncé que plus de la moitié des travailleurs étaient présents sur le site… vendredi, moins d’un tiers des 28 000 travailleurs employés par Lonmin avient repris.

Les négociations se poursuivent entre la compagnie et les mineurs.
Le 10 août dernier, les foreurs avaient initié une grève illégale, sur fond de revendications salariales, mais des conflits avaient alors éclatés avec les non-grévistes.
Des affrontements ont fait dix morts dont deux policiers. Six jours plus tard, la situation a dégénéré en fusillade, 34 mineurs ont été tués.