DERNIERE MINUTE

L'inquiétude des chômeurs après que Madrid prolonge leur allocation, pour 6 mois

Vous lisez:

L'inquiétude des chômeurs après que Madrid prolonge leur allocation, pour 6 mois

Taille du texte Aa Aa

“Haut les mains c’est un hold up”, reprennent en choeur des manifestants campés devant le ministère espagnol de l’Economie.
Ils sont venus exprimer leur ras-le-bol de l’austérité, et de l’injustice.
Avec d’un côté le plan de recapitalisation des banques, et de l’autre, un nouveau tour de vis dans les prestations sociales.
Madrid a décidé de prolonger l’aide mensuelle, de 400 euros, aux chômeurs en fin de droits, mais pour 6 mois.
Les conditions d’attribution de cette allocation doivent se durcir par la suite.

Une mesure que désapprouve Vicente Abajo, chômeur de 58 ans dont la fille est également sans emploi :
“même si ces 400 euros ne lui permettent pas de payer un loyer ou d‘être indépendante, explique-t-il. au moins ça évite qu’elle soit une charge supplémentaire pour la famille.”

A Mérida, au sud-ouest de l’Espagne, des militants parmi lesquels des indignés, ont voulu jouer aux Robins des bois dans un supermarché.
Tentative de pillage pour venir en aide à des chômeurs démunis, là où le taux de chômage frôle les 25%.