DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban: calme précaire après les combats inter-confessionnels de la semaine

Vous lisez:

Liban: calme précaire après les combats inter-confessionnels de la semaine

Taille du texte Aa Aa

Au Liban, un calme relatif semblait en vigueur ce samedi dans les rues de Tripoli. Depuis le début de l’insurrection en Syrie voisine, cette ville portuaire est régulièrement secouée par des heurts entre miliciens alaouites et sunnites, reproduisant les dissensions syriennes. Ainsi ce vendredi, il y a eu trois morts dans des affrontements armés, notamment un chef islamiste sunnite apparemment tué par un tireur embusqué. En une semaine, ce sont 16 personnes qui sont mortes dans ces combats de rue.

De part et d’autres, on se renvoie la responsabilité. Ainsi un habitant d’un quartier sunnite accuse un des chefs de la communauté alaouite du quartier voisin d’attiser les tensions.

L’armée libanaise s’est déployée pour tenter de faire respecter un cessez-le-feu. Les autorités redoutent que Tripoli et, au-delà, tout le Liban, ne replongent dans un cycle de violences après les années noires de la guerre civile.