DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Premier test de la rue pour Mohamed Morsi


Egypte

Premier test de la rue pour Mohamed Morsi

La route menant au Palais présidentiel bloquée ; La police egyptienne barricadée, et au moins cinq blessés. Voilà le résultat au Caire des manifestations organisées depuis hier contre Mohamed Morsi. Moins de deux mois après l’arrivée au pouvoir du successeur d’Hosni Mubarak, les pancartes se font critiques : “Non aux Frères musulmans”.

“Voilà déjà 65 jours que Mohamed Morsi est au pouvoir… et pour l’instant il n’a rien fait pour remplir les promesses qu’il devait tenir dans les 100 premiers jours. Il lui reste environ 40 jours, qu’est ce qu’il va réussir à réaliser pendant ce temps, hein ?”

Place Tahrir, épicentre symbolique de la contestation politique, ils sont des centaines à désavouer le parti au pouvoir. Les meneurs réclament l’ouverture d’une enquête sur le financement du groupe islamiste.
Mais toute l’opposition libérale n’est pas déscendue dans la rue, certains préfèrent les urnes pour s’exprimer.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Hollande soutient la Grèce, sous conditions