DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Neil Armstrong, la mort d'un "héros américain"

Vous lisez:

Neil Armstrong, la mort d'un "héros américain"

Taille du texte Aa Aa

L’astronaute américain Neil Armstrong est mort samedi à 82 ans, des suites de complications après une opération cardiovasculaire. Le 20 juillet 1969, à 39 ans, il était devenu le premier homme à poser le pied sur la Lune, sous les yeux ébahis de plus de 500 millions de téléspectateurs. Il commandait alors
la mission Apollo 11.

Auteur de la célèbre formule “C’est un petit pas pour l’homme mais un bond de géant de l’humanité”, Armstrong est un authentique héros américain. Car en étant le premier à planter un drapeau national sur la Lune, il avait assis la supériorité éclatante de
son pays en matière de conquête spatiale, dans un contexte lourd de guerre froide.

Le président des Etats-Unis Barack Obama a salué “l’un des plus grands héros américains de tous les temps”. Son adversaire à l‘élection présidentielle de novembre, Mitt Romney, a loué “l’amour sans limite” d’Armstrong pour son pays”…

Homme d’une grande discrétion, Armstrong s’exprimait rarement en public. Il avait même arrêté de signer des autographes après avoir appris que certains revendaient ensuite sa signature à des prix exorbitants.