DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : la baisse des prix des carburants sera discutée mardi


économie

France : la baisse des prix des carburants sera discutée mardi

Pierre Moscovici, le ministre français de l‘économie recevra mardi les pétroliers et les distributeurs de carburants pour discuter de la baisse des prix à la pompe. Le gouvernement est prêt à faire un effort “modéré” c’est le terme que le premier ministre a employé. Les compagnies pétrolières affirment quand à elles que leurs marges sont très faibles et qu’il ne sert à rien de s’exprimer avant la réunion de mardi. Les associations de consommateurs elles, étaient reçues lundi à Bercy.

“Pour nous ce qui est un bon prix c’est le prix de marché, affirme Edouard Barreiro, de UFC Que Choisir. C’est le prix qui ne fait pas apparaître des sur-marges à certains niveaux de la production : par exemple des sur-marges au niveau de l’extraction, des sur-marges au niveau du raffinage. Et aujourd’hui c’est le cas. On a trop de marges la-dessus et il faut les diminuer”.

L’effort du gouvernement est d’autant plus probable que les taxes sur un litre d’essence représentent en France 55,8% du prix aujourd’hui. Ceci dit, une baisse de 1 centime par litre pendant trois mois lui coûtera 125 millions d’euros.

Quelle sera la baisse par litre ? On ne sait pas d’autant qu’il suffit d’une baisse de l’euro par rapport au dollar pour annuler la baisse : en effet les cours du brut sont toujours exprimés en dollars.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Espagne : croissance de 0,4% pour le PIB en 2011