DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France: nouveau démantèlement d'un campement de Roms


France

France: nouveau démantèlement d'un campement de Roms

A Evry, en région parisienne, une quarantaine de Roms, dont plusieurs enfants, ont été expulsés d’un campement ce lundi. Les forces de l’ordre sont arrivées à 5h du matin dans cette ville dirigée jusqu’en juin par l’actuel ministre socialiste de l’Intérieur, Manuel Valls. Raisons invoquées: dangerosité du site et insalubrité.

Selon une association, 72 personnes vivaient dans le campement démantelé, dans des cabanes de fortunes le long des voies du RER.

L’actuel maire d’Evry assure avoir fait des propositions de relogement pour chacune des familles, notamment en hôtel long séjour.

“Je ne sais pas ce que l’on va faire déplore l’un des Roms évacués. On va attendre une réponse de la mairie, quelqu’un, je ne sais pas.”

“On n’a pas de travail chez nous, c’est dur même là-bas, explique une jeune femme. Et on est obligé de venir ici en France pour faire un peu d’argent mais ce n’est pas que l’on vole. (…) On est obligé de faire la vie comme on peut.”

“Je veux comprendre pourquoi des politiques d’insertion puissantes ne sont pas menées en Bulgarie et en Roumanie”, a déclaré le ministre de l’Intérieur. Manuel Valls a annoncé qu’il se rendrait en septembre en Roumanie, d’où vient une partie des Roms.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Liban : manifestation contre les affrontements à Tripoli