DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le jardin de Claude Monet... dans le Bronx


le mag

Le jardin de Claude Monet... dans le Bronx

En partenariat avec

Copier-coller. On ne dirait pas comme ça mais nous sommes dans le Bronx, à New York. Ce jardin, c’est la réplique presque parfaite de celui de Claude Monet. Pour une exposition de 5 mois, le petit coin de verdure que le peintre impressionniste s‘était créé à Giverny, en France, a été reproduit ici.

“Le jardin de Claude Monet lui était très cher”, explique Paul Tucker, professeur d’histoire de l’art et conservateur de l’exposition. “Tout le monde n’a pas la chance d’aller en France à Giverny pour le voir alors nous l’avons recréé ici dans le Bronx”

Giverny se situe à 45 kilomètres au nord-ouest de Paris. C’est là que Claude Monet a passé la moitié de sa vie. A peindre dans sa maison et surtout dans son jardin.

Un jardin qui attire plus de 500 000 visiteurs chaque année, qui découvrent ici la plus grande source d’inspiration de l’impressionniste.
Un jardin qui est l’oeuvre du peintre, qui a planté lui-même ses fleurs. Il en a choisi les formes, les tailles, les couleurs. Comme on peint un tableau.

“L’exactitude historique est indispensable pour un historien de l’art”, souligne Paul Tucker. “Nous savons précisément quelles sont les variétés de fleurs que Claude Monet faisait pousser. Donc nous avons voulu exactement les mêmes. Elles ont été plantées sous serre, ici dans le Bronx”.

Plus que le jardin, c’est aussi la façade de la maison de Claude Monet qui a été recréée ici au coeur de New York. Une oeuvre du décorateur de théâtre américain Scott Park.

“C’est comme si on voyait ce qu’il a vu lui-même”, note un visiteur. “Je suis pas un artiste ou quoi que ce soit mais c’est beau de voir ce jardin que Claude Monet a créé et de voir que c’est une véritable oeuvre au même titre que ces peintures”.

“Vous pouvez voir ici les vraies fleurs qui sont sur les tableaux de Monet, et les tableaux en question”, s’enthousiasme Paul Tucker. “En particulier 2 tableaux. Un qui n’a jamais été exposé avant aux Etats-Unis. Et un autre qui vient de l’université de Yale. Nous présentons aussi la palette avec laquelle Monet a peint”.

Un petit bout de Normandie dans le Bronx.
C’est jusqu’au 21 octobre 2012.

1.00

Copier-coller. On ne dirait comme ça mais nous sommes dans le Bronx, à New York. , une exposition recrée pour cinq mois le jardin de Monet, presque aussi vrai qu‘à Giverny.

SOT-M
1.25

“Le jardin de Claude Monet était un endroit très cher à Claude Monet. Tout le monde n’a pas la chance d’aller en France à Giverny pour le voir alors nous l’avons recréé ici dans le Bronx”

1.35

2.02
SO-M

“L’exactitude historique est indispensable pour un historien de l’art. Nous savons précisément quelles sont les variétés de fleurs que Claude Monet faisait pousser. Donc nous avons donc voulu exactement les mêmes. Elles ont été plantées sous serre, ici dans le Bronx”.

2.19

2.30
SOT-M

“C’est comme si on voyait ce qu’il a vu lui-même. Je suis pas un artiste ou quoi que ce soit mais c’est beau de voir ce jardin que Claude Monet a créé et de voir que c’est une véritable oeuvre au même titre que ces peintures”

2.47

2.52
SOT-M

“Vous pouvez voir ici les vraies fleurs qui sont sur les tableaux de Monet, et les tableaux en question. En particulier 2 tableaux. Un qui n’a jamais été exposé avant aux Etats-Unis. Et un autre qui vient de l’université de Yale.
Nous présentons aussi la palette avec laquelle Monet a peint”.

3.11

Le choix de la rédaction

Prochain article

le mag

La musique classique résonne dans les montagnes de l'Azerbaïdjan