DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Norman et les fantômes", l'animation à l'ancienne

Vous lisez:

"Norman et les fantômes", l'animation à l'ancienne

Taille du texte Aa Aa

Norman est en décalage avec le monde qui l’entoure. C’est un peu normal quand on est passionné par les zombies… et qu’on a le don de voir des fantômes. Le jeune garçon est pris pour un fou mais quand sa ville est assiégée par des morts-vivants, son expertise se révèle utile…

“Norman et les fantômes”, c’est un film d’animation à la Tim Burton. Porté par la voix du jeune comédien Kodi Smith.

“Norman est intelligent, vulnérable, bizarre. Mais il est aussi sensible, subtil. Et Kodi a parfaitement su donner de la vie à ce personnage”, souligne Chris Butler, co-réalisateur. “Il était important pour nous de montrer que ce don n’affecte pas du tout Norman. Et que ce n’est pas une poule mouillée !
Ce n’est pas le gamin de “Sixième Sens” ! C’est un gamin qui, lui, adore parler aux fantômes”.

On ne dirait pas comme ça mais “Norman et les fantômes”, c’est un film d’animation à l’ancienne, tourné image par image. Même si les ordinateurs ont un peu aidé à la réalisation.

“C’est une armée de gens qui a travaillé tous les jours pendant 3 ans pour mettre ce projet en mouvement”, explique Chris Butler. “On était parfois 330 personnes. On peut se dire que l’animation image par image est vieux jeu parce qu’on a l’habitude d’en voir depuis toujours. Mais en fait je crois que si on utilise les technologies d’aujourd’hui pour faire de l’image par image, on peut en faire quelque chose de très contemporain. Je pense que c’est ce qu’on a réussi à faire en utilisant l’imprimante 3D en couleur pour l’animation des visages”.

“Norman et les fantômes” hantent déjà les salles de cinéma de certains pays européens depuis cet été. S’il le film n’a pas encore débarqué chez vous, il faudra patienter jusqu‘à l’automne.