DERNIERE MINUTE

La deuxième ville du Kenya est toujours en proie aux violences au lendemain du meurtre du prêcheur musulman radical Aboud Rogo Mohammed. Ce dernier était accusé par Washington de liens avec les shebab. Des insurgés islamistes somaliens ralliés à Al-Qaïda.

Ce matin deux personnes ont été tuées, un civil et un policier dans une attaque à la grenade contre un camion de police. D’autres sources évoquent un bilan de 16 blessés.

La tension ne cesse de monter et le conseil des imams a appelé au calme : “D’autres biens, d’autres maisons, des églises et des bars ont également été pillés ou détruits. Certaines personnes innocentes ont été blessés et d’autres tuées, nous voulons que la paix soit restaurée à Mombasa”.

Les effectifs de la police ont été renforcés depuis le début des violences hier. Un civil avait déjà été tué au cours des heurts.