DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ann Romney réussit son entrée en campagne

Vous lisez:

Ann Romney réussit son entrée en campagne

Taille du texte Aa Aa

Toute de rouge vêtue, brushing impeccable… C’est sous les ovations que Ann Romney a fait son entrée dans la convention républicaine. Et de l’avis des commentateurs, la mission est réussie. L’atout cœur de Mitt Romney a su trouver le style et les mots pour séduire le public : “ Ce soir, je veux vous parler d’amour”, a-t-elle lancé en ouverture de son discours.

Premier objectif, séduire l‘électorat féminin, majoritairement pro-Obama, et plutôt critique vis-à-vis des propositions radicales des républicains notamment sur l’avortement. “Vous êtes le meilleur de l’Amérique. Vous êtes l’espoir de l’Amérique, il n’y aurait pas d’Amérique sans vous. Vous les femmes, je vous aime!”

Deuxième objectif, jouer la corde sensible en montrant une image adoucie de son mari et en évoquant les épreuves traversées par le couple afin de le rendre plus proche des gens. “ Dans les contes que j’ai lus, il n’y a jamais eu de longs après-midi d’hiver pluvieux dans une maison avec cinq garçons criant tous en même temps. Et ces contes ne semblaient pas comporter de chapitres intitulés sclérose en plaques ou cancer du sein.”

Une sclérose en plaques, un cancer du sein. Voilà les épreuves que Ann Romney a traversé au côté de son mari. Et c’est en couple qu’ils ont combattu la maladie. “ Ces combats ont rendu notre relation encore plus profonde et j’ai appris à faire encore plus confiance à cet homme” avait-t-elle raconté lors d’une émission de télévision.

Mère de 5 garçons, grand-mère de 18 petits enfants, Ann Romney n’a jamais travaillé, elle a toujours suivi dans l’ombre de son mari qu’elle n’a jamais cessé d’encourager. Et elle a su faire front face aux critiques des féministes qui ne voient pas en elle l’idéal de la femme moderne, indépendante. Ann Romney a répondu aux attaques en défendant corps et âmes son rôle de mère au foyer.

Son discours savamment étudié lors de la convention lui a indéniablement fait marquer des points. Certains analystes se demandent même si son entrée en piste très remarquée ne va pas faire de l’ombre à Mitt Romney, toujours en mal de charisme.