DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Europe peine à se faire entendre des autorités ukrainiennes

Vous lisez:

L'Europe peine à se faire entendre des autorités ukrainiennes

Taille du texte Aa Aa

Dans l’affaire Timochenko, Bruxelles s’indigne mais peine à se faire entendre. L’Union européenne a eu beau geler un accord d’association avec l’Ukraine, ses pressions sont balayées par le président Ianoukovitch qui parle d’ingérence. Le commissaire européen à l’Elargissement, Stefan Füle, a malgré tout lancé un nouvel appel :

“ Nous regrettons que la situation actuelle empêche deux importantes figures de l’opposition de se présenter aux élections législatives, suite à des procès qui n’ont pas respecté les normes internationales en termes de procédures équitables, transparentes et indépendantes “ , a-t-il dit au micro d’euronews.

“ Avec Cathy Ashton, la haute représentante et vice-présidente de la Commission, nous appelons avec insistance les autorités ukrainiennes à rectifier les effets d’une justice sélective comme cela a été le cas pour Mme Timochenko et Mr Loutsenko. “

L’ancien ministre de l’Intérieur Iouri Loutsenko, un proche de Ioulia Timochenko, est lui aussi derrière les barreaux et a écopé le 17 août d’une nouvelle condamnation.