DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les républicains adoptent un programme très à droite


Etats-Unis

Les républicains adoptent un programme très à droite

Quelques heures ont suffi pour que Mitt Romney soit officiellement investi comme candidat républicain à la présidentielle américaine. Mais ce premier jour de convention à Tampa, en Floride, était aussi l’occasion pour les républicains d’approuver leur programme de gouvernement : un document de 62 pages qui définit une ligne politique résolument conservatrice.

L’annulation de la réforme de santé du président Obama est l’une des mesures phares. En cas de victoire, les républicains promettent d’arrêter immédiatement sa mise en œuvre et préconisent un système d’assurance-santé basé sur les règles du marché.

“Le rêve américain est en danger” affirment les républicains qui prônent aussi la tolérance zéro vis-à-vis de l’immigration illégale : l’arrêt des subventions pour les universités accueillant des étudiants sans-papiers est préconisé tout comme l’obligation pour l’employeur de vérifier le statut légal de ses salariés, sans oublier le renforcement de la frontière avec le Mexique.

Sur l’avortement, pas de changement par rapport au programme de 2004 : il sera interdit en toutes circonstances, y compris en cas de viol et d’inceste au nom de la sainteté de la vie humaine. Le texte prévoit aussi un amendement dans la Constitution qui définit le mariage comme l’union entre un homme et une femme. Interdiction donc des mariages gays.

En politique étrangère, les programmes nucléaires iranien et nord-coréen sont considérés comme les plus grandes menaces. Pour renforcer la protection des États-Unis, le comité républicain défend la reprise de la construction d’un bouclier anti-missile, un projet impulsé par le président Bush mais arrêté par Barack Obama. Pékin est également dans le viseur, mais cette fois pour des raisons commerciales. Les républicains veulent augmenter la pression sur le régime chinois pour qu’il assouplisse sa politique monétaire. L’augmentation des taxes sur les importations chinoises est également préconisée.

Au niveau interne, la pression augmenterait aussi sur la FED qui pourrait faire l’objet d’audits annuels. Enfin, le texte prévoit une baisse des impôts pour les particuliers et les entreprises. Une promesse, qui en cas de duel très serré à la présidentielle, pourrait faire pencher la balance en faveur de Mitt Romney. Le candidat républicain qui pourrait dans les prochains mois apporter quelques retouches au programme afin de convaincre un maximum d‘électeurs.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Evaluation des dégâts après l'explosion d'une bombe dans Munich