DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Hôtel Métropol de Moscou vendu aux enchères pour 221 millions d'euros


Russie

L'Hôtel Métropol de Moscou vendu aux enchères pour 221 millions d'euros

Adjugé, vendu pour 221 millions d’euros. L’hôtel Métropol de Moscou est parti aujourd’hui lors d’enchères publiques pour la somme de 8,874 milliards de roubles. Le nouveau propriétaire s’appelle Alexander Klyatchine au travers de sa société qui gère la chaîne hôtelière Azimut.

Le vainqueur des enchères s’est engagé sur la conservation architecturale du bâtiment qui est considéré comme un patrimoine historique russe.

La mairie de Moscou a entrepris il y a plusieurs années un vaste programme de privatisation. L’année dernière, elle avait déjà vendu l’hôtel National situé en face du Kremlin.

Les explications de Tatiana Tykova, qui était en charge de la vente : “C’est le bon choix, si l’on tient compte de ce qui a été fait dans d’autres pays, dans d’autres villes où des joyaux du patrimoine ont été confiés à des entrepreneurs privés. Un propriétaire privé aura les ressources nécessaires pour administrer un tel hôtel”.

Inauguré en 1901, l’hôtel Métropol est emblématique de l’Art nouveau. Quelques années plus tard, il est réquisitionné par les Bolchéviques qui avaient décidé de faire de Moscou leur capitale. Lénine y a harangué les foules.

Le Métropol n’a repris sa fonction d’hôtel que dans les années 30.
Rénové en 1991, le Metropol obtient alors cinq étoiles. L’hôtel compte aujourd’hui 362 chambres dont 72 suites luxueuses. Les plus grandes personnalitées y ont séjourné, de Marcelo Mastroianni à Barack Obama, en passant par Rockfeller et Michael Jackson. Il est situé en face du Bolchoï et à proximité de la Place Rouge.
Les oeuvres d’arts et peintures qui le décorent restent en revanche la propriété de la ville de Moscou.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Cinq soldats australiens tués en Afghanistan