DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le nouveau Carrefour se veut prudent et économe


entreprises

Le nouveau Carrefour se veut prudent et économe

Le nouveau patron de Carrefour, N°2 mondial de la distribution ne veut pas commettre les mêmes erreurs que son prédécesseur, c’est pourquoi jeudi, Georges Plassat s’est gardé de tout objectif chiffré en détaillant les modalités d’un retour aux pragmatiques règles du commerce. L’homme fort de Carrefour qui n’est pas très porté sur la communication a déjà nettement réduit les données transmises aux analystes financiers et le groupe Carrefour, échaudé par une série de “profit warnings” ne donnera plus d’objectifs. Avec un peu moins de 10,.000 points de vente dans le monde, Carrefour pourrait céder des actifs en Pologne, Turquie ou Indonésie. Mais son Pdg a réaffirmé l’importance des marchés brésiliens et chinois.

Carrefour a besoin d’investir et pour cela il faut des ressources supplémentaires. Le nouveau Carrefour de Georges Plassat veut se désendetter, et faire la chasse aux gaspillages : c’est ce qui explique la suppression annoncée de 500 à 600 postes administratifs. Quand aux analystes, ils ont été agréablement surpris par la performance de Carrefour qui a limité la baisse de son résultat opérationnel à 7% en France au premier semestre.

“Inévitablement, les effets de la crise sont ressentis par les grands distributeurs et spécialement des groupes comme Carrefour qui est exposé fortement sur des marchés en pleine récession. Le plan de restructuration touche aussi l’emploi et ouvre un nouveau front sur une rentrée sociale qui bouillonne déjà beaucoup en France.

Carrefour veut garder le cap maglré un environnement hostile à la grande distribution

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

La Chine renoue le dialogue avec Airbus et commande 50 A320