DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le plaidoyer pour l'euro de Rajoy et Hollande


Espagne

Le plaidoyer pour l'euro de Rajoy et Hollande

François Hollande et Mariano Rajoy ont lancé ce jeudi à Madrid un véritable plaidoyer pour l’euro.

Le président français a implicitement appelé la Banque centrale européenne à intervenir pour resserrer les écarts de taux d’intérêts trop importants entre pays de la zone euro.

François Hollande a aussi demandé aux marchés de respecter la souveraineté de l’Espagne.

François Hollande, Président de la République française :

“Mariano Rajoy et moi-même, nous sommes attachés à l’intégrité, à l’irréversibilité de l’euro et c’est très important que les peuples mais aussi les marchés puisqu’ils nous observent, soient convaincus de cette irréversibilité, de cette adhésion à un projet”.

François Hollande a aussi salué l’important travail de rigueur et de réforme entrepris le gouvernement espagnol parlant de sacrifices douloureux mais de résultats probants.

L’Espagne qui semble s’acheminer vers sauvetage financier s’est lancée dans un véritable ballet diplomatique. Madrid a désespérément besoin du soutien de ses partenaires européens.

“J’ai du augmenter les impôts, ce que je n’aurai jamais fait dans des circonstances normales. Mais je l’ai fait parce que l’obligation de celui qui gouverne est de toujours regarder l’intérêt général. En conséquence corriger le déficit et faire des reformes c’est vital aujourd’hui si nous voulons avoir de la croissance et créer de l’emploi.”

La situation de l’Espagne est critique. A peine 48 heures après l’appel à l’aide de la Catalogne, c‘était au tour de la région de Valence ce jeudi de demander une aide financière de plus de 4,5 milliards d’euros à l’Etat central.

Madrid fait elle-même face à un mois d’octobre crucial. L’Espagne devra en effet affronter des échéances de dette de quelques 30 milliards.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Turquie : 90ème anniversaire du Jour de la Victoire