DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fin de la grève chez Lufthansa à Francfort, mais toujours pas d'accord

Vous lisez:

Fin de la grève chez Lufthansa à Francfort, mais toujours pas d'accord

Taille du texte Aa Aa

Le mouvement de grève du personnel navigant commercial de Lufthansa, qui a paralysé ce vendredi l’aéroport de Francfort, aurait été très fortement suivi, selon les responsables de UFO, syndicat majoritaire dans la profession.

Entre 5h et 13h, les court et moyen-courriers sont en majorité restés cloués au sol. Quant aux long courriers, ils n’ont été que rarement touchés, même si la plupart ont subi d’importants retards.

“Je peux comprendre que leurs conditions de travail ne soient pas idéales et qu’ils déplorent le recours aux intérimaires, mais la situation ici n’est pas gérable”, déplore cet usager allemand.

Les syndicats, eux, se félicitent du succès de la grève et n’excluent pas de nouveaux débrayages pour les prochains jours.

“La plupart des collègues sont déçus de voir que le conseil d’administration n’a pas de stratégie, et c’est ce qui nous rend triste. Ils lancent un programme d’austérité, sans orientation réelle”, regrette un représentant syndical de UFO.

La direction de la première compagnie aérienne allemande refuse pour le moment d’accorder l’augmentation réclamée par les syndicats.

“Notre personnel est excellent. C’est pour cela qu’ils sont mieux payés que dans les autres compagnies”, explique Klaus Walther, porte-parole de Lufhtansa.

Démarrées en avril dernier, les négociations salariales menées avec la direction sont restées infructueuses. UFO réclame une hausse salariale de 5% sur 15 mois, après près de trois ans de stagnation.