DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les manifestations anti-Poutine continuent de se terminer en prison

Vous lisez:

Les manifestations anti-Poutine continuent de se terminer en prison

Taille du texte Aa Aa

Défendre la liberté de rassemblement en Russie mène désormais à peu près sûrement dans un fourgon de police. Ainsi, une trentaine d’opposants au régime de Vladimir Poutine ont été arrêtés vendredi à Moscou, une dizaine à Saint-Pétersbourg.

Dans le centre-ville de la capitale russe, la manifestation avait été organisée comme tous les 31 de chaque mois. Il s’agit pour les différents mouvements d’opposition de rappeler que l’article 31 de la Constitution russe, qui garantit la liberté de rassemblement, est maintenant bafoué. Parmi les personnes arrêtées se trouvait comme souvent l‘écrivain Edouard Limonov, qui a été ensuite libéré.
A Saint-Pétersbourg, les manifestants ont crié leur soutien à une jeune opposante, condamnée cette semaine à huit ans de camp de travail.