DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Egypte : début du procès d'un journaliste fâché avec le pouvoir islamiste

Vous lisez:

Egypte : début du procès d'un journaliste fâché avec le pouvoir islamiste

Taille du texte Aa Aa

Il a défié le nouveau pouvoir égyptien, et il est le premier journaliste à en payer le prix. Tewfik Okacha, directeur et présentateur d’une chaîne de télévision privée, a comparu samedi devant un tribunal du Caire. Il n’est pas venu seul, mais accompagné de dizaines de sympathisants. Accusé d’incitation au meurtre du président islamiste Mohamed Morsi, il a nié et dénoncé un procès politique. “Il y a une différence entre la liberté d’expression et l’incitation au meurtre, a insisté l’avocat des Frères musulmans, dont est issu le président égyptien. Tewfik Okacha a franchi la ligne rouge”.

La chaîne de télévision de Tewfik Okacha est suspendue pendant un mois. L’accusé, lui, reste en liberté, en attendant la prochaine audience de son procès le 3 octobre. L’opposition accuse le pouvoir islamiste de vouloir museler la presse.