DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : le CNS veut s'ouvrir à d'autres opposants

Vous lisez:

Syrie : le CNS veut s'ouvrir à d'autres opposants

Taille du texte Aa Aa

Alors que les rebelles syriens lance des offensives dans tout le pays, l’opposition en exil affiche la volonté de restructurer.

A Alep, des combats de rue se déroulent depuis trois jours dans la vieille ville et le quartier de Salaheddine.

Les rebelles concentrent désormais leurs attaques sur les aéroports et des bâtiments de la défense aérienne.

Le Conseil national syrien, la principale formation d’opposition au régime était réuni hier à Stockholm. Souffrant d’un manque de représentativité, il voudrait s’ouvrir à d’autres groupes d’opposition.

“Maintenant nous restructurons le CNS pour améliorer la situation” affirme Abdulbaset Sieda, son président. “Nous allons bientôt y arriver et décider quand tenir l’assemblée générale. Ensuite, par exemple, nous allons discuter avec le secrétariat général et le comité exécutif. Nous allons en élire un” ajoute-t-il.

A la frontière turque, des centaines de familles sont bloquées, dans l’attente de pouvoir passer de l’autre côté. Ankara a temporairement fermé ses frontières, le temps de mettre en place quatre nouveaux camps de réfugiés, pour accueillir les 5000 Syriens qui fuient chaque jour leur pays.