DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des journalistes ukrainiens interpellent Ianoukovitch


Ukraine

Des journalistes ukrainiens interpellent Ianoukovitch

Un groupe de journalistes ukrainiens a interrompu un discours du président Viktor Ianoukovitch ce lundi à Kiev. Sur ces pancartes, ils dénoncent la censure et l’asservissement des médias. Dans son discours consacré au journalisme, le président ukrainien, peut-être déstabilisé, a fait un lapsus révélateur : “Je demande aux journalistes de maintenir des standards éthiques élevés et les principes d’objectivité, et d‘être politiquement subjectifs”, a-t-il déclaré.
 
Assez ironiquement, la capitale ukrainienne accueille cette année le congrès mondial annuel des journaux, consacré en partie à la liberté de la presse, un thème ultra-sensible dans cette ex-république soviétique.
 
“Ce n’est un secret pour personne que le climat médiatique sous la présidence de Ianoukovitch a radicalement empiré. Les autorités commencent à faire pression sur les journalistes et les médias. Elles deviennent souvent brutales”, dit le journaliste d’investigation Mustafa Nayem.
 
La liberté de la presse est en sérieux recul en Ukraine depuis deux ans. Le pays a perdu 27 places au classement de Reporters sans frontières. Cet été, un journaliste écologiste a été assassiné dans le Sud du pays.
 
Depuis un contrôle fiscal musclé, la chaîne de télévision TVi se voit confisquer ses fréquences de diffusion.
 

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Turquie : des combats entre soldats et rebelles du PKK font 30 morts