DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Nouveau test de dépistage de la trisomie 21


science

Nouveau test de dépistage de la trisomie 21

En partenariat avec

Près d’un enfant sur 800 dans le monde naît avec un chromosome de trop. La trisomie 21 est la première cause de handicap mental.

Cette malformation génétique est aussi connue sous le nom de “Syndrome de Down”. Depuis quelque temps, un nouveau test de dépistage de la trisomie 21 – une simple prise de sang chez la mère – est disponible en Suisse, en Allemagne et en Autriche. Ce nouveau test a été développé par une société allemande.

Cette nouvelle méthode de dépistage pourrait se substituer à des procédés plus risqués, comme l’amniocentèse, cette procédure médicale invasive utilisée pour un diagnostic prénatal dans laquelle 20 ml de liquide amniotique sont extraits de la cavité amniotique ou se trouve le fœtus.

Autre différence de taille, le test peut être réalisé avant la 12ème semaine de grossesse alors que l’amniocentèse se pratique à la 16ème semaine. Reste que ce test fait polémique. Les associations qui luttent pour le droit à la vie des personnes trisomiques craignent notamment qu’il n’entraîne une hausse des Interruptions volontaires de grossesse.

Ce test est basé d’une prouesse technologique : l’invention d’un séquenceur à haut débit capable de reconstituer le chromosome fœtal et de détecter d’éventuelles anomalies. Sa fiabilité est évaluée à près de 99%.

Le choix de la rédaction

Prochain article

science

Cambodge : animaux en danger