DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : nouveau massacre de civils près de Hama


Syrie

Syrie : nouveau massacre de civils près de Hama

Un nouveau massacre s’est déroulé en Syrie, dans le village sunnite d’Al-Fan près de Hama. L’armée syrienne y a lancé une attaque dimanche, tuant plus de vingt civils. Certains d’entre eux sont morts sous l’effet des bombardements, d’autres ont tout simplement été exécutés. L’opération visait officiellement des terroristes.

Au Nord, la ville d’Azzaz garde les stigmates de frappes aériennes survenues à la mi-août. Elles sont fréquentes dans cette zone car un aéroport militaire se trouve à proximité. Les habitants bravent le danger pour venir récupérer des affaires dans les décombres de leur maisons.

“La personne qui habitait là n’est pas un terroriste.” affirme Ahmed Dadikhi devant la maison de son frère. “C’est une chambre d’enfant. Que peuvent faire des petites filles? Ce ne sont pas des terroristes. Il avait un fils d’un an et demi. Que puis-je dire de plus?”

A Damas, deux bombes ont explosé dimanche près d’un immeuble rattaché à l‘état-major de l’armée, faisant quatre blessés. Si l’impact de l’explosion a été relativement limité, sa cible se trouve dans le centre ultra-sécurisé de la capitale syrienne. L’attentat a été revendiqué par “la Brigade des petit-fils du Prophète”, un groupe islamiste jusqu’ici inconnu.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pakistan : attentat-suicide à Peshawar